Une carte montrant ce qui se cache à l’intérieur d’un Amazon Echo

Carte de l'Amazon Echo

Deux professeurs membres du laboratoire de rechercher Share Lab ont réalisé une carte résumant le fonctionnement d’un Amazon Echo.

Que se passe-t-il à l’intérieur de l’Amazon Echo ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre Kate Crawford et Vlandab Joler.

À l’instar d’autres enceintes connectées telles que Google Home ou HomePod, il suffit de lui parler pour qu’elle vous réponde. Désormais, grâce à la carte de ces deux professeurs, il nous est possible de découvrir l’anatomie de cette intelligence artificielle.

« Dans cette interaction éphémère, une vaste matrice de capacités est invoquée : des chaînes entrelacées d’extraction de ressources, de travail humain, de traitements algorithmiques via des réseaux d’extraction, de logistique, de distribution, de prédiction et d’optimisation. L’échelle de ce système dépasse presque l’imagination humaine  », écrivent-ils.

Cette carte a été dévoilée au Victoria and Albert Museum de Londres. L’objet mesure deux mètres de hauteur, sur cinq mètres de largeur. Sur fond noir, la carte présente les composants et embranchements de l’enceinte, montrant la complexité de cet objet.

Pour dresser leur oeuvre, les professeurs Crawford et Joler ont découpé le fonctionnement de l’Amazon Echo en 21 parties. Sur la carte, on peut d’abord observer 3 grands ensembles majeurs : les ressources matérielles, le travail humain et les données.

Cette carte peut se lire dans différents sens. De gauche à droite, on observe d’abord le processus à partir des matériaux tandis que de haut en bas, on partira plutôt du travail humain. Tout en bas de la carte on pourra retrouver « les connaissances et capacités humaines, également utilisées pour former et optimiser les systèmes d’intelligence artificielle  ».

Dans quel but ?

L’objectif de la réalisation de cette carte est pour nos deux professeurs, de faire comprendre au spectateur la complexité qui se cache derrière nos outils dotés d’intelligence artificielle, de plus en plus nombreux dans notre quotidien. Kate Crawford a d’ailleurs co-fondé l’AI Now Institute dans ce but.

Articles similaires