Une IA capable d’apprendre aux planeurs à utiliser les courants d’air

Planeur en vol

Des chercheurs italiens et américains ont développé un algorithme permettant à un planeur de se servir du vent pour se déplacer dans les airs.

L’idée de départ était simple. Des chercheurs universitaires italiens et américains ont étudié la possibilité de faire voler un planeur sans avoir à utiliser de carburant.

Pour parvenir à ce résultat, il faudrait que le planeur soit capable d’utiliser les courants ascendants pour se stabiliser et parcourir de longues distances, comme le ferait un oiseau.

Ces chercheurs ont donc développé un algorithme permettant d’apprendre à ces drones à se servir de ces courants.

Plusieurs essais réalisés

D’abord effectués sur simulateur, des essais ont rapidement été menés sur le terrain en Californie. Pour y parvenir, le planeur était placé dans les airs pendant trois minutes avec un pilote placé aux commandes au cas où il faudrait reprendre la main, mais c’est bien l’intelligence artificielle qui pilotait l’engin. Il arrivait parfois que le vol dure jusqu’à 45 minutes.

Une technologie encore imparfaite

Il est certain que beaucoup de tests sont encore à réaliser avant de stabiliser cette IA et pouvoir passer aux choses sérieuses. Aujourd’hui, il arrive encore que des vents trop violents emmènent le planeur dans des zones non désirées. Il est également arrivé que des animaux tels que des aigles s’en prennent à l’appareil.

Cependant, Gautam Reedy, qui a participé à l’écriture du rapport, a indiqué à The Verge que d’autres tests seraient effectués et que parvenir à créer un drone autonome se servant de cette IA serait relativement facile.