Une intelligence artificielle qui prédit l’efficacité d’un traitement contre le cancer

Dr Robot

Des chercheurs français ont entraîné une intelligence artificielle à analyser des images pour mesurer l’efficacité des traitements contre le cancer.

Les progrès en matière d’intelligence artificielle ne cessent d’impressionner. Publiée dans la revue médicale « The Lancet Oncology », une étude française nous dit que l’IA est capable d’analyser et d’exploiter les images fournies pour prédire l’efficacité d’un traitement.

Cet algorithme, mis au point par une équipe de médecins-chercheurs de Gustave-Roussy et d’ingénieurs de CentraleSupelec, analyse des images de scanner et crée ainsi une signature dite radiomique.

L’immunothérapie

L’immunothérapie est un traitement qui stimule les défenses immunitaires. Il s’agit là d’un traitement très prometteur, mais seuls 15 à 30% des patients y répondent. Ne sachant pas pourquoi, il fallait aux chercheurs un moyen de l’expliquer. D’où l’intérêt de cette algorithme, qui permet d’identifier plus facilement les patients chez qui l’immunothérapie a le plus de chances de fonctionner.

« Tout l’enjeu est de donner le plus rapidement possible la meilleure thérapeutique à des patients avec un cancer avancé. Eviter des traitements inutiles – et coûteux – est une chance supplémentaire pour eux. L’étude que nous avons menée montre qu’avec l’intelligence artificielle, il y a une vraie carte à jouer », s’enthousiasme le professeur Eric Deutsch, chef du département médical de radiothérapie à Gustave-Roussy.

500 cas analysés

Avant d’en arriver là, il a fallu apprendre à l’IA. Les chercheurs lui ont donc fourni pendant plus de deux ans des images pour lui apprendre à reconnaître les tumeurs riches en lymphocytes T, tumeurs sur lesquelles l’immunothérapie est la plus efficace.

Elle a donc été alimentée par les scanners de 500 patients adultes présentant des cancers différents (rein, sein, poumon …) jusqu’à ce qu’elle soit capable de prédire. Et voilà !

Quelles conséquences concrètes ?

Ce que pourrait nous apporter cette intelligence artificielle, c’est un moyen d’identifier la nature d’une tumeur et de savoir aussitôt quel traitement appliquer. Un pas de plus pour la recherche contre le cancer.

Articles similaires